mardi 30 juin 2015

MEATBAAAALLS

Petit post au sujet de quelques jours passés à Copenhague. Avec ma collègue K., on est parties là-bas pour voir une bande de potes rencontrés sur un jeu en ligne. J'utiliserai les initiales des noms de leurs personnages pour les identifier ici. On était invitées chez l'un d'eux, je vais faire un rapide résumé. A savoir que ce post est écrit en septembre 2016 mais antidaté, donc ma mémoire est rouillée.

On est parties de Dublin le samedi matin après une nuit dans un hôtel à côté de l'aéroport, et K. a eu le malheur de manger des bâtons de mozzarella frits avant le vol. Déjà, c'était pas du tout de la mozzarella dedans, et en plus ils l'ont rendue malade. A l'atterrissage, D. nous attendait, passage au Starbucks pour se remettre d'aplomb, puis premier trajet dans le métro/train danois. Il a ensuite fallu marcher jusqu'à son appartement, où on s'est un peu occupés de K. qui se sentait encore pire qu'avant. H et son copain J sont arrivés ensuite en voiture pour nous emmener chez les parents de H, parce que c'est là qu'on va dormir, et qu'on va manger ce soir avec le reste de la bande. La voiture est minuscule et D. fait presque 2 mètres donc c'était marrant d'essayer de se tenir à 5 là-dedans.

Les autres (P., R., A.) étaient déjà là quand la voiture s'est parquée devant la maison. K. a fait une sieste une fois sur place pendant qu'on se battait tous dans la minuscule cuisine pour essayer de préparer la bouffe. R. et A. préparaient la pâte à gaufres, D. et moi la salade, et au milieu il y avait le chien, et H. et J. qui faisaient des allers-retours... ce ne fut pas simple. Le titre du post est en rapport avec les boulettes de viande que H. a faites pour nous et nous avait promises pendant des mois.
R. a acheté les sauces etc. pour les gaufres mais il en a acheté tellement qu'il aurait pu ouvrir un resto. Ci-dessous, les 2 blocs de glaces vanille/caramel, les 3 pots de confiture, et les 5 bouteilles de sauce chocolat et caramel. Inutile de dire qu'on les a à peine entamés.
On s'est couchés à 4h du matin après une très longue session de Cards against Humanity, heureusement K. se sentait mieux et on a beaucoup ri.
 
Le dimanche, direction centre-ville avec H., J. et D. Il y avait des affiches pour les élections un peu partout et un politicien en particulier posait nu sur la sienne, donc à chaque fois qu'on voyait les images on s'étouffait de rire. 


 
C'est très joli Copenhague, mais comme on a fait du "homestay" et que c'était juste pour quelques jours, on n'a pas vraiment joué les touristes. On est quand même allés voir la statue de la petite sirène, évidemment.
Le lundi, sous la pluie, on a passé l'après-midi et la soirée dans un parc d'attraction. R. et A. se sont joints à nous, mais D. n'a pas pu venir. K. s'est enfilée dans une mini voiture pour enfants et a eu bien du mal à en ressortir, puis R. m'a forcée à monter dans la pieuvre (ce manège qui tourne avec des tentacules qui eux-mêmes tournent dans l'autre sens etc.) et j'ai été très malade suite à ça. Il m'a fallu plusieurs heures pour m'en remettre et je suis restée sur le côté avec H. le reste du temps, pendant que les autres montaient dans tous les manèges imaginables. H. et moi avons quand même décidé de monter dans le grand 8 pendant que les autres étaient sur un circuit de fausses voitures. Oui je supporte le grand 8 mais pas une mini pieuvre qui tourne.

 
Finalement, le mardi, on a visité le zoo, sous une pluie torrentielle, et il y avait soit des bébé tigres soit des lionceaux, je sais plus, et aussi des bébés kangourou et bébés loutres. Le comble de l'adorabilité. On a passé le reste de la journée à promener le chien et donc à découvrir les quartiers résidentiels, on a passé dans un magasin de bonbons (trop de réglisse partout, berk), et on a enfin fini par regarder le film le plus nul de tous les temps, juste pour se marrer (Sharkboy et Lavagirl... je vous le conseille avec quelques verres dans le nez).

Le mercredi matin, K. est rentrée en Irlande et je suis partie chez mes parents. J'ajouterai juste qu'en atterrissant en Suisse, j'ai eu un choc thermique (il faisait vraiment super chaud) et que ce choc + le changement de pression m'a fait saigner du nez pendant les 2h de route jusqu'à la maison. ça s'arrêtait plus. J'ai donc passé une semaine et demi là, et suis ensuite rentrée en Irlande à mon tour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire