samedi 8 juin 2013

Las Vegas

Je me suis demandé pendant plusieurs heures si je devais suivre à la lettre le what happens in vegas, stays in vegas, ou si je devais le mentionner dans mon entrée de blog d'aujourd'hui. Finalement, et c'est bien parce que je vous zaime, je partage.

 Oui, Vegas est la ville de tous les interdits, et les gens dans la rue donnent des cartes de « visite » de prostituées, avec photo, aux mecs dans la rue (Ally leur en a carrément arraché des mains pour nous les montrer – j'en ai donc plein dans mon sac, il faut que je pense à les jeter). Enfin bref, c'est un peu l'endroit où les hommes sont rois, car il y a un nombre impressionnant de clubs de strip tease. Mais dans le monde « adult entertainment », il y a un spectacle en particulier qui est réservé aux femmes. Thunder from Down Under. Strip-tease masculin mondialement connu. Bon. On voulait aller voir les Chippendales, en vérité, mais il y avait une promo « 1 show réservé, le 2ème à 75%de rabais », et ça concernait justement Thunder. En gros, c'est une équipe d'Australiens qui se foutent presque à poil en riant aux éclats. L'impression ? Entre l'amusement et l'embarras (et la peur d'être choisie quand ils descendaient dans le public pour désigner quelqu'un qui irait avec eux sur scène). Leurs chorégraphies, chacune avec son propre costume, étaient simples et à part un type, personne ne savait danser – ou ils s'en foutaient parce qu'ils s'amusaient, mais ils étaient même pas au même rythme. C'était le petit plaisir coupable de l'année (ou du siècle).

Retour au contenu normal. Vegas, c'était la partie du voyage qui me tentait le moins, le monde de la nuit, le passage obligé que j'aurais évité si j'avais été seule. Oh mais ça, c'était avant d'y être. Malgré la chaleur (la ville est plantée au milieu du désert, je vous rappelle), je place la ville très haut dans les rangs de mes endroits préférés. On parle de Vegas pour sa vie nocturne et ses casinos, mais on ne dit jamais rien sur le monde du jour ou l'ambiance. C'est comme une fête permanente. Musique, bonne humeur de tout le monde (les gens dansent ou font les idiots en marchant)... on a l'impression d'être dans un parc d'attraction ou dans une fête foraine. Les casinos, pour nous, servent de « recharge énergétique » grâce à leur air conditionné. Et surtout, sans sentiment d'insécurité ou d'oppression.

Admirez donc :






Le second soir, on est allées voir le Tournoi des Rois. C'est du style des tournois de chevaliers du Moyen-Âge, avec le repas inclus (qu'on mange avec les doigts). Très divertissant, des combats impressionnants. La seule chose qui m'a déçue ? C'était trop court.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire