dimanche 9 juin 2013

Il fait au moins -8000!

Ou plutôt, 19°C ! Quel choc thermique !

C'est après avoir passé la nuit à Phoenix, où la température, à 8h du matin, avait déjà dépassé les 39°C, qu'on s'est lancées sur la route une nouvelle fois, pour repartir vers la Californie. Adieu, Arizona, paradis des conducteurs fous qui pensent qu'une limite de 75 miles/h est égale à 150, et surtout, oasis de cactus tous plus majestueux les uns que les autres !

La route longeant la frontière avec le Mexique, les seules stations radio qu'on captait venaient de là, et on n'était pas particulièrement d'humeur à entendre des ayayayay mi corazón pendant 5 heures, alors on s'est battues avec la radio pendant un bon moment (elle alternait entre mi corazón et "NOTHING" parce qu'on était vraiment au milieu de nulle part).

On a traversé un désert de dunes de sable, lui-même coupé en deux par le gigantesque grillage noir qui forme la frontière. Et on a bel et bien passé de l'autre côté en zigzaguant dans les montagnes, parce qu'on a eu droit à la douane en revenant en Californie. Le douanier était très suspicieux quand il a su qu'on ne venait pas du même pays, il nous a demandé très sèchement comment on se connaissait... Mini instant de sueur froide ! Il aurait bien pu fouiller la voiture, tout ce qu'il aurait trouvé se résumait à une bonne vingtaine de bouteilles d'eau vides, des emballages en tous genres, des chaussettes sales et du sable... mais on aurait dû attendre au soleil, horreur.

Ce trajet riche en rebondissements s'est terminé dans la jolie ville de San Diego.

On a passé tout l'après-midi au port, à frissonner parce qu'il fait "froid", et à piailler devant des canetons minuscules.



Pour la première fois depuis le début du voyage, il a fait gris. Mais San Diego est apparemment une ville sympa, j'aime beaucoup l'architecture, surtout celle de la banlieue, et le côté très relax, apparemment assez typique du bord de mer.
Un magasin de tasses !!




 On s'est régalées dans un resto où malheureusement le service était d'une lenteur extrême, j'ai pris des tagliatelles (faites maison s'il vous plait) à la crème de homard (... c'était plutôt des morceaux de homard à la crème, tellement il y en avait) avec des coquilles St Jacques et des crevettes. Le soir, Iris et moi sommes allées dans un resto nettement plus agréable, où j'ai cette fois pris un plat "terre mer", composé d'un merveilleux steak de bœuf grillé au charbon, de crevettes sautées, de crevettes panées, et de purée de patate à l'ail. Et j'aime qu'on me demande ma carte d'identité quand je commande un cocktail ! *se sent jeune*

Le roadtrip s'achève demain. Je serai ensuite avec Iris à Los Angeles avant de rejoindre un tour organisé avec elle pendant 4 jours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire