mercredi 1 juin 2011

Magie de l'éducation... ?

 
(été 2009)

Vous avez sûrement tous déjà vécu ce moment atroce lors d'un trajet en train, en bus ou pire, en avion : voir monter à bord une famille avec enfants en bas âge, ou pire, une sortie scolaire. Et tous, vous avez eu la même réaction : "OH NON"

Ce n'est pas nouveau, les enfants chez nous sont turbulents (de plus en plus, il me semble), irrespectueux (entre 7 et 11 ans) et bruyants. Et les bébés peuvent hurler pendant des heures.

Je sais bien que pour les bébés, il n'y a pas grand chose à faire. Quand ça hurle, ben... ça hurle. On sait pas pourquoi, bien souvent. Mais chers parents, quand vous êtes dans un train, vous pouvez emmener votre bébé entre les compartiments, ça soulagerait un peu les oreilles des passagers.

Pour les enfants... pourquoi vous les laissez faire, pourquoi vous les laissez frapper les adultes, insulter les petits vieux, rester dehors jusqu'à tard le soir, se comporter comme des rois et se croire supérieurs à tout le monde ? Parents trop laxistes ?

Où je veux en venir avec cette intro ?

 (été 2009)

Au Japon, je ne sais pas comment les gamins sont élevés, mais on se rend compte qu'il y a un problème chez nous quand on va là-bas et qu'on se retrouve face à des enfants.

J'ai bien sûr déjà eu dans le train où j'étais, un bébé en train de pleurer, mais à chaque crise de larmes, ses parents, à tour de rôle, quittaient le wagon. C'est une question de respect des autres passagers, surtout que le trajet, dans ce cas-là, durait neuf heures. J'ai aussi eu les parents désemparés, incapables de le faire taire ou de quitter leur siège (dans un bus ou avion), mais au moins, ils s'excusaient pour le dérangement...
 
(été 2009)

Les enfants plus âgés ont une notion du respect qui n'existe pas chez nous et qui leur reste pour leur vie entière. S'ils voyagent avec leurs parents, ces derniers trouvent toujours une occupation pour eux, et incroyable, les enfants s'occupent effectivement avec ce qui leur est proposé(comme les enfants du Blond (si vous ne connaissez pas ce sketch de Gad Elmaleh, votre vie n'a pas encore de sens). Ils font du coloriage et ils dépassent PAS).

 
(été 2009)

Ils semblent plus curieux aussi, j'ai entendu parler de la raison. Je ne sais pas si c'est vrai, mais ça se tient : on leur apprend à observer autour d'eux, on attise leur curiosité au sujet de chaque détail (surtout dans la nature).


 
(ces trois photos : Korakuen, hiver 2008)

Pendant plus d'une heure, ils sont capables de rester assis face à la fenêtre d'un train / bus, simplement à regarder dehors. Et cela même s'ils ont quatre ou cinq ans.

S'ils attrapent la bougeotte et commencent à geindre, les parents les remettent tout de suite à leur place d'une voix très ferme.
 
(été 2009)

En plus de 30 semaines au Japon, jamais je n'ai eu envie de hurler après un gamin ou ses parents. Il y a eu une fois où j'ai été exaspérée (j'ai très peu de patience avec les enfants dont je n'ai pas la responsabilité) par des pleurs que les parents n'arrivaient pas à calmer et comme c'était dans un avion, ils ne pouvaient pas faire grand chose. Par contre, chez nous, la moitié du temps quand je prends les transports publics, j'ai le "urge to kill rising".


Ah et une autre chose, qui semble absente au pays du soleil levant : depuis quelques années chez nous, les filles ont des sacs à main, des mini jupes, limite du maquillage et se conduisent comme des pétasses depuis qu'elles ont... 5 ans. Il leur manque les talons à la Suri Cruise. L'enfance semble avoir disparu, et de nos jours, je n'aimerais pas être une petite fille normale avec des occupations de son âge (jouer aux Barbies, pas envoyer des sms). Imaginez les moqueries des autres...

C'est en général avec un soupir nostalgique que je regarde les premiers gamins désagréables à la descente de l'avion à Genève... en me disant qu'il y a vraiment un truc qui joue pas chez nous.

Note : c'est une généralité. Les enfants japonais sont certes beaucoup plus agréables que les nôtres en public, mais il existe aussi des teignes. Je parle de respect ici, et s'il est vrai que la majorité (tout âge confondu) est très respectueuse de tout, il y a aussi des abrutis (qui sont encore plus énervants parce qu'on perd l'habitude de les voir).

 
(Concert de GACKT, Misato, hiver 2008)

4 commentaires:

  1. Je pense que c'est aussi une mentalité encrée chez les asiatiques.

    Une de mes amies chinoises, née là-bas, m'a dit aussi qu'elle était choquée du comportement des enfants, qu'en Chine, l'enfant avait le respect des choses.

    Etant Cambodgienne, j'ai été élevée dans le respect d'autrui. En public, on doit bien se tenir, on ne court pas, on ne crie pas, car cela ne se fait pas. Lorsqu'on allait chez des amis, on restait sur place, assis sagement en écoutant parler les grands, ou jouer dans notre coin, silencieusement.On avait aussi pas mal de contact avec la nature, on aimait l'automne chez nous, car c'était la cueillette dans les bois des champignons !

    Je suis comme toi, je ne comprends pas comment on éduque les enfants en occident, et dieu sait que je n'ai pas de patience envers des enfants irrespectueux... Et j'ai aussi cette sensation "urge to kill rising" me monter au nez ! LOL

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu très peu d'enfants quand j'étais à Taiwan (la faute à mon horloge interne complètement dérangée... comme j'avais pas de fenêtre dans ma chambre, j'ai pris l'habitude de dormir de 5h à 16h... on ajoute à ça tous les ouragans et les gros tremblements de terre que je me suis repris sur la tronche, et ça me décalait encore plus(oui les catastrophes naturelles dérèglent mon cerveau)). Donc je peux juger les enfants qu'entre l'Europe et le Japon.

    En bossant dans un magasin chez moi, je te dis que les gamins insupportables, j'en vois ma dose tous les jours...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'origine thaïlandaise et j'ai été élevée dans le respect de l'autre et surtout des plus âgés que moi.
    Je suis aussi parfois choquée de certains enfants ici, je ne sais pas si c'est une question d'éducation ou de caractère. Je pense que beaucoup de parents occidentaux sont beaucoup derrière leurs enfants, mes proches thaïs et moi laissons souvent mon fils "seul" pour jouer est, sans être sans arrêt derrière lui pour voir s'il a faim, soif, s'ennuie, a mal, etc. (Attention on s'occupe de lui quand même!). On apprend vite à un enfant à être autonome.
    D'après mes parents, je n'ai jamais hurlé dans un magasin pour avoir un jouet, je n'ai jamais couru dans les rayons ou dans une salle d'attente. Et j'espère que je vais inculquer cela à mon fils.
    Merci pour cet article (même s'il date un peu...)

    RépondreSupprimer
  4. Ah j'allais oublié!
    Et pour les petites filles au sac à main...je suis particulièrement choquée lorsque je vois une petite fille de 5 6 ans qui porte un bikini (triangle et culotte ficelle)...

    RépondreSupprimer