vendredi 29 avril 2011

Le franponais !

Que serait un blog concernant le Japon et pays alentours sans article sur ce qui cause le plus de fous rires chez les francophones, j'ai nommé le franponais !

Je pense que tout le monde ici sait de quoi il s'agit mais dans le doute, petite précision : le franponais est le français "massacré". Nous-mêmes ne sommes pas en reste, quand on utilise des caractères japonais / chinois sans savoir ce qu'ils veulent dire ou en croyant le savoir, en particulier pour des tatouages, mais le franponais a une autre dimension parce qu'il y en a partout. Il fut un temps où la langue française était considérée comme classe, c'est de là que vient cette quantité effarante d'exemples à mourir de rire.

Les japonais, un peuple trop fier pour demander de l'aide à quelqu'un parlant réellement la langue ? Ou est-ce un attrape-touriste efficace, dont ils sont parfaitement conscients ?

Enseignes de magasins, vêtements, panneaux, sachets de nourriture, vous trouverez du franponais dans chaque ville japonaise. Petit aperçu :

 
Kagoshima

 
Okayama

 
Takamatsu

 
Tokyo 
(ironique, pour les gens étant déjà allés au Japon, pays où les bancs se comptent sur les doigts de la main)

J'en ai des dossiers remplis. Parmi ceux que je n'ai pas pu prendre en photo, je peux citer ces magnifiques "Café du Navet" , "Nouilles Soupe" et "Chat Maison"

Où y en a-t-il le plus ? Où aller pour être sûr d'en trouver partout ? Pour les villes : Tokyo, Niigata, Takamatsu. Valeur sûre : les immeubles de boutiques, les arcades de shopping.

Le franponais a un frangin qu'on appelle Engrish et qui se trouve également à chaque coin de rue, par exemple ici, à Beppu :
 
 Je vais donner aussi un exemple de ce qu'on trouve dans le milieu musical. Voyez-vous, le franponais me ravit au plus haut point, alors s'il y en a sur les produits dérivés de mes stars favorites, c'est une raison supplémentaire pour acheter ! Stratégie marketing infaillible ?

 
Pour les curieux, il s'agit du bracelet vendu lors de la tournée 2008-2009 de GACKT, Requiem et Réminiscence II

Je finirai cet article en vous recommandant d'acheter le livre "Anthologie du franponais" !

P.S : depuis que j'ai parlé de hentai, les mots clés utilisés pour arriver sur mon blog sont devenus franchement marrants.

2 commentaires:

  1. P.S. Pure Place Banc c'est Niigata!

    RépondreSupprimer
  2. T'es sûre ? Il est dans mon dossier "Tokyo" depuis un bail... étrange. J'étais certaine que c'était à Ikebukuro.

    RépondreSupprimer