lundi 17 avril 2017

Ce post sera supprimé bientôt: je m'excuse de vous avoir abandonnés pendant 3 semaines... il s'avère que tenir un blog anglophone et un francophone en même temps ne marche pas. Je n'avais pas le temps ou l'envie d'écrire deux posts par jour.

Je suis bien rentrée en Irlande et je compte rédiger les posts en français bientôt, mais j'ai besoin de me reposer un peu donc vous n'en verrez pas aujourd'hui. A très vite!


jeudi 30 mars 2017

ただいま!

J'suis de retour! Après 5 ans d'absence, et cette fois-ci j'ai oublié de vérifier la couleur de la moquette à Narita. Grise. Je crois.

J'aurais écrit avant-hier mais j'ai oublié que j'habitais en Irlande et donc que mes adaptateurs d'il y a 5 ans ne sont pas compatibles avec mon matériel, ô joie. J'ai pu utiliser la prise USB du wifi portable que j'ai loué (ninja wifi, loué sur jrpass.com et récupéré au comptoir QL Liner à Narita, pas ailleurs - même si ça dit "Global Wifi" sur la feuille, le comptoir Global Wifi n'a rien à voir avec eux) pour charger mon téléphone. Puis, hier, j'ai découvert qu'après avoir écrit sur mon blog anglophone, c'était dur de trouver la motivation de refaire pareil ici.

Avant toute chose, sachez que je vais alterner entre photos merdiques prises avec mon téléphone, photos moins merdiques prises avec mon autre téléphone, qui n'a pas de carte SIM et me sert juste d'appareil photo, et photos normales avec mon appareil, donc certains posts ne seront pas les plus jolis; sachez aussi que cette semaine est dédiée à la redécouverte de mes habitues tokyoïtes et que je ne vais donc pas réellement poster jusqu'à mercredi prochain, quand je serai en route pour Kanazawa.

Vous pouvez lire les posts plus détaillés sur mon blog anglais, en particulier cette semaine. Voici un résumé:

Lundi: vol Dublin-Helsinki, Helsinki-Narita, à bord du Dreamliner, le meilleur avion au monde. Mon voisin n'ayant pas teinté les fenêtres pour dormir (oui elles n'ont pas de volet, il faut presser sur un bouton pour changer la visibilité), j'ai eu droit à un ciel de nuit superbe, à un lever de soleil magnifique, et surtout, à une aurore boréale dorée qui malheureusement n'a pas pu être immortalisée. ça donnait un peu comme quand on prend une photo de la lune avec un appareil basique.

Mardi: j'ai pris une chambre de jour au Hilton pour me reposer avant de quitter l'aéroport, car mon hôtel n'accepte le check-in qu'à 16h, et j'arrivais vers 9h. Avant de m'y rendre, j'ai tourné en rond dans le hall d'arrivée car la moitié des comptoirs étaient fermés et changer mon argent a été plus long que prévu, puis j'ai envoyé mes bagages directement à Tokyo par flemme intense. Ma sieste était une très mauvaise idée, car au final je n'étais pas si fatiguée que ça, et je me suis réveillée complètement crevée. J'ai heureusement récupéré mon énergie pour retrouver Ally à Shinagawa pour manger (vous la connaissez si vous avez suivi mon roadtrip aux US en 2013, et le premier mois de mon voyage au Japon en 2010).

Mercredi: j'ai pas fermé l'oeil de la nuit. C'est dans un état zombiesque que j'ai pris le train jusqu'à Akihabara, où je me suis paumée en choisissant la mauvaise sortie alors que je voulais juste aller au Yodobashi pour acheter un adaptateur. J'ai mangé une crêpe dans un resto breton - pas breton (il faut mettre du sel dans la pâte, les gens -_- ), et comme une crêpe n'est pas suffisante pour un repas j'ai fait un saut au resto chinois d'à côté pour des Xiaolongbao, des petits raviolis remplis de soupe et de viande et donc difficiles à manger sans les percer. Je suis rentrée après ça et j'ai fait une sieste, puis j'ai testé un resto indien et je sais déjà que je vais y retourner (je recommande donc vivement le resto Everest, à côté du Toyoko Inn Kamata Higashi-guchi).



j'ai découvert cette pure beauté dans une ruelle

Jeudi: en 2010, vous avez souffert de mes posts sur Black Butler. De 2007 à 2012, vous avez souffert de mes innombrables posts sur Gackt. Cette année, c'est ユーリ!!! on ICE, et je partage à nouveau cette folie furieuse avec Ally, mais ce post sera sûrement le seul à en parler. On s'est donc rendues à Namja Town, un mini parc d'attraction au thème qui m'échappe complètement, dans Sunshine City à Ikebukuro. Namja Town est en fait un labyrinthe de couloirs avec plein de petits stands de nourriture, il y a aussi une maison hantée dans laquelle on est passées sans le savoir et donc sans rien comprendre, et ユーリ est actuellement en partenariat avec eux pour des activités et des plats représentant les personnages, leur pays, leur repas préféré, ou un moment important de la série. Chaque stand offre un seul plat, donc il faut faire tout le tour pour trouver ce qu'on veut. On a testé les katsudon piroshki, qui n'avaient le goût ni de katsudon, ni de piroshki, mais étaient très bons tout de même (même s'ils étaient un peu sucrés, sans raison apparente). On a opté ensuite pour deux desserts à partager, qu'on a pas pu finir (le fondant au chocolat était trop lourd, mais c'était bon).

 
"maison" hantée qui était en fait un couloir un peu bizarre
On a terminé nos activités de fan en allant à Animate pour quelques achats, on s'est bien énervées sur les machines à pince, et on s'est séparées après une boisson au Milky Way Café, complètement à plat, toutes les deux. Je n'ai pas fait de sieste cette fois, et je m'habitue lentement mais sûrement au décalage horaire.

 

Y a un monde de cinglé pour un jour de semaine... ai-je dit avant qu'Ally me rappelle que c'est les vacances de fin d'année scolaire -_- bravo le planning. Heureusement ça se termine demain.

Je n'ai pas vraiment de programme pour les trois prochains jours, à part manger avec Ally demain et aller chercher ma maman à l'aéroport dimanche. Je pense aller à Ueno samedi et braver la foule. Vous verrez des posts plus intéressants la semaine prochaine. A très vite!

lundi 16 janvier 2017

Soon!

 
C'est reparti! :D
Après plusieurs années sans y mettre les pieds, je retourne enfin au Japon. Une semaine à Tokyo, puis ma maman me rejoindra pour un petit périple de 2 semaines. Au programme, Kanazawa, Kyoto, et les environs de Okayama (Kurashiki notamment).
A bientôt sur ce blog!

samedi 15 octobre 2016

Disney - fin

Le mercredi étant notre dernier jour, on a passé la matinée à la piscine de l'hôtel (avec un vent assez froid qui a fait que je suis la seule à m'être baignée et je ne suis même pas restée dans l'eau longtemps), et l'après-midi à Epcot pour terminer notre "tour du monde".

On a donc visité les pavillons du Canada, de l'Angleterre et de la France. On est retournées au Japon pour que j'achète encore plus de snacks, on a mangé des macarons en France et j'ai acheté un t-shirt des Monty Pythons en Angleterre et quatre boîtes de thé de Noël.



On en a aussi profité pour participer aux attractions cette fois-ci, notamment le simulateur pour astronautes (on a choisi l'option "verte" qui n'est pas trop violente et heureusement, sinon j'aurais vomi. Le fait qu'il y ait un sachet à vomi à l'intérieur du simulateur vous donne une bonne idée de la puissance du truc - il est ouvert depuis 2003 et il y a déjà eu 2 morts par arrêt cardiaque et plusieurs hospitalisations, d'où la création de l'option "verte" - je veux même pas imaginer à quoi ressemble l'autre. Rien que d'y repenser j'ai la nausée). Il simule un décollage vers l'espace, une approche lunaire puis un atterrissage sur Mars, changements de gravité inclus. 4 personnes entrent dans un faux cockpit, chacune avec un job spécifique (appuyer sur certains boutons quand on en reçoit l'ordre), et le cockpit tourne sur lui-même pour nous donner les sensations les plus réalistes possibles. Sensations qui sont complètement différentes de celles d'un roller coaster, donc quelqu'un qui n'est pas malade sur le grand 8 ne devrait pas se dire que tout ira bien dans celui-ci, c'est pas du tout pareil. On ne se rend pas compte que le cockpit tourne d'ailleurs, je l'ai découvert après.
Il s'agit d'un centrifuge et vu que plusieurs réels astronautes et un responsable de la NASA y ont mis les pieds à son ouverture, j'imagine que c'est effectivement très proche de la réalité. A la sortie il y a une boutique vendant des produits de la NASA et des sachets à nourriture pour astronautes. Voilà la pub à sa sortie:

On a aussi fait le test track, où on peut créer notre propre voiture dont les charactéristiques sont ensuite testées sur une piste de roller coaster. Notre voiture était un tout petit truc rose fluo avec plein de fleurs et des roues gigantesques, qui a gagné le premier rang niveau "énergie", et est arrivée dernière pour sa maniabilité par mauvais temps. On pouvait aussi créer un spot publicitaire avec notre voiture et se l'envoyer par email mais je ne l'ai jamais reçu, bouuuh :(

Exemple:


On a terminé la journée en mangeant au resto "Chefs de France" - mon steak frites et ma bisque de homard étaient à tomber, et la serveuse paraissait ravie de pouvoir enfin parler français avec une cliente et pas seulement avec ses collègues.

Jeudi, notre avion était à 20h et le bus pour y aller passait nous prendre à 16h, donc on a décidé de faire une journée piscine à l'hôtel. Comme on était fatiguées, après avoir déposé nos bagages à la réception, on a voulu prendre la navette interne pour retourner à Old Port Royale, mais comme elle ne venait pas, on a pris le bus pour Magic Kingdom en se disant que comme Port Royale était l'arrêt d'après et que le bus n'était pas plein, il allait forcément s'y arrêter. Ben non, il est parti au parc directement. On a beaucoup ri, et on a donc dû prendre un autre bus pour retourner à l'hôtel. On aurait pu aller au parc mais on portait déjà les habits pour l'avion, et on voulait pas transpirer dedans car il faisait super chaud - de plus, impossible de prendre une douche avant le départ.

A l'aéroport, j'ai dépensé mes derniers dollars dans la boutique Universal pour acheter quelques produits Harry Potter. Le vol, même s'il a duré moins de 8h, m'a paru super long, probablement parce que c'était un vol de nuit et que je n'arrivais pas à dormir. J'ai regardé Alien 1 et 2 sur la télé du siège. On nous a servi une émincée de boeuf avec des nouilles et c'était super bon, un grand changement par rapport à l'espèce de poulet dégueu qu'il y avait à l'aller.

J'ai un peu dormi dans le bus allant de Dublin à Galway et quand je suis arrivée chez moi vers 13h, j'ai fait une sieste jusqu'à 17h30 après avoir allumé le chauffage parce qu'il faisait 13 degrés dans l'appart. Aujourd'hui, je suis un peu dans les choux et j'ai commencé ma journée en écrasant une grosse araignée, mais ça va :P

Voilà la conclusion de ce petit voyage. Epuisant, mais je ne regrette pas du tout d'y avoir passé tout ce temps! Je vous laisse avec les TsumTsum qui ont été alignés sur mon lit par le staff de l'hôtel et qu'on a retrouvés comme ça en rentrant du parc au début de la première semaine:


mardi 11 octobre 2016

Disney - Jours 10 et 11

Ce lundi, on est retournées à Hollywood Studios pour terminer ce qu'on n'a pas pu faire jeudi dernier.

Repas pris au Mama Melrose, un restaurant italien. Cocktail, pâtes aux fruits de mer et mousse au chocolat avec coulis de cerises:



On a assisté au spectacle feux d'artifice et lumières au thème Star Wars. Les bâtiments autour de la grande place servent d'écrans et le spectacle dure une quinzaine de minutes. Extrait (pas de moi):


Le mardi, on a passé la journée à Blizzard Beach, le second parc aquatique, qui possède lui aussi une rivière faisant tout le tour du parc, et une piscine à vagues. Les vagues sont plus petites et contrairement à Typhoon Lagoon, ce ne sont pas des rouleaux, donc on peut rester dans l'eau sans se retrouver sur la "plage" dès qu'une vague arrive. Il faisait plus froid que les autres jours donc on a passé moins de temps dans l'eau cette fois.





Oui c'est bien un télésiège pour aller jusqu'aux toboggans

Pour finir, on s'est rendues à Magic Kingdom le soir pour voir les feux d'artifice. J'ai trouvé quelques vidéos sur youtube et je pense que celle-ci est la meilleure:
Je vous conseille de la commencer à partir de 6 minutes 30, parce que j'ai trouvé ce qu'il y avait avant un peu long.

dimanche 9 octobre 2016

Disney - Jours 8 et 9

Avant de partir, on avait dit que le samedi serait notre jour de glande à cause de la foule, mais comme on a pas pu aller au parc la veille, on a décidé de braver la marée humaine - heureusement, beaucoup de gens ont annulé leur venue à cause de l'ouragan et donc pour un samedi de week-end à rallonge (car jours fériés), ça n'était pas si épouvantable que ça.

Notre destination ce jour-là était Magic Kingdom.
 


Gaston




Il faisait super chaud et humide, on n'est donc pas restées trop longtemps. Quant au dimanche, on a décidé de passer la journée à la piscine de notre "village", qui était complètement vide. On a passé la fin de la soirée à Epcot pour voir les feux d'artifice.
On a aussi rencontré une dinde sauvage en sortant de la chambre. Apparemment, les employés l'ont appelée Tina.

vendredi 7 octobre 2016

Disney - Jours 6 et 7

Le programme du jeudi a été interrompu à 16h avec la fermeture prématurée de tous les parcs. L'ouragan Matthew s'est approché plus vite que prévu et une sorte d'état d'urgence a été déclaré. De retour à l'hôtel, on avait plein de messages sur le répondeur, nous indiquant qu'à partir de ce soir-là et pour les prochaines 24h au minimum, un couvre-feu était en vigueur et qu'il était interdit de sortir de la chambre, sauf pour s'approvisionner à Old Port Royale. La nourriture a été rationnée et tout était fermé sauf le petit supermarché qui vendait les rations en question.
Quand on est arrivées, il n'y en avait plus, il restait juste un bout de fromage, deux paquets de fruits secs et des crackers. Les gens stockaient pour la fin du monde, c'était ridicule. Un homme paniquait parce qu'il avait entendu dire que Disney n'allait pas nous nourrir pendant 24heures et oh mon dieu comment allait-il survivre sans manger pendant TOUT ce teeeemps, il avait une famille et il allait les traîner en justice pour oser les mener à la famine ! Sa femme avait l'air d'avoir envie de s'enfuir en disant qu'elle le connaissait pas.
Disney n'est pas près de la mer et les risques étaient minimes.
On a donc passé la soirée du jeudi et la journée du vendredi à regarder la télé (quand elle marchait). On n'a pas souffert de coupure de courant, et quand la télé ne fonctionnait pas c'était juste qu'elle ne captait pas certaines chaînes. On n'a rien vu de l'ouragan: il est passé pendant la nuit, et on a dormi tout du long. Le lendemain, les traces de son passage montraient juste qu'il y avait eu beaucoup de vent : des feuilles partout et quelques branches cassées.
Le couvre-feu a été levé vers 14h. La cafétéria servait des pâtes avec du poulet et un choix de sauces. Avec les parcs fermés, il n'y avait pas grand chose à faire donc on a continué notre journée de glande.

Pour résumer ce qu'on a fait la veille, c'était Hollywood Studios!

J'ai particulièrement apprécié le spectacle Indiana Jones avec les cascadeurs, et l'attraction Toy Story où il faut tirer sur des cibles pendant que notre véhicule bouge. Sans oublier la comédie musicale trop courte de la Petite Sirène, et l'attraction sur les grands classiques du cinéma (une attraction au fonctionnement similaire à celle de Pirates des Caraïbes, un wagon qui nous emmène au milieu d'animatroniques. J'ai été très surprise par la partie Alien, qui nous donnait vraiment l'impression d'être à bord du Nostromo et qui a effrayé pas mal de gamins, je pensais pas qu'ils l'auraient mise dans l'attraction)

Indiana Jones
Extrait de mes moments préférés d'Indiana Jones:


Star Tours
Parade
*o*
Un Jawaaaa!

 Mini extrait de la Petite Sirène


Achat fort intelligent... c'est une gourde.
Le fameux repas spécial ouragan. ça pourrait être pire.

mercredi 5 octobre 2016

Disney - Jour 5


Image: wdwmagic.com
C'est l'heure de la bouuuffe ! Aujourd'hui, on a passé la journée à Epcot, en commençant par le stand du coin Australie pour manger des crevettes.

Pendant le food&wine festival, chaque zone correspondant à un pays possède un stand permettant de goûter des boissons alcoolisées (ou pas) ainsi qu'une petite portion de nourriture, en général il y a le choix entre 2 plats salés et un dessert, qui changent d'une année à l'autre.

Après l'Australie, direction la Chine, où j'ai pris un thé bulles (ça me manquait tellement! *o*) et du canard rôti absolument délicieux. K. a choisi des nouilles aux crevettes.



 
On a ensuite passé par la Norvège, le Mexique, l'Allemagne (où K. a pris la plus petite bratwurst du monde), l'Italie et les USA. Aux US, on s'est arrêtées pour regarder un groupe de chanteurs a capella vraiment excellents, et on est ensuite allées voir le spectacle sur l'Histoire des US, qui était relativement bien mais tellement... patriotique et cliché.. qu'on avait du mal à ne pas rire. Mini extrait du groupe a capella:

 

des cornichons de Noël en Allemagne :P

Italie
Bon, et puis y a le Japon. Chaque pays a aussi une ou plusieurs boutiques vendant des produits locaux et j'ai passé beaucoup de temps dans ce pavillon, évidemment.


Avec... du FRANPONAAAAIS!

Et puis tous les snacks que j'adore !


On s'est ensuite abritées au Maroc pendant une lourde averse - j'ai trouvé un banc sous un toit mais K., qui était partie à la recherche d'Aladdin et Jasmine, s'est retrouvée bloquée avec eux dans le souk jusqu'à ce que la pluie s'arrête.
On est ensuite reparties vers le Japon pour manger au Tokyo Dining, où j'ai pris des ramen et des sashimi. K. a pris un plat de tempura. Je recommande à 10000%.

Abri pendant une nouvelle averse:
On a décidé ensuite de garder la seconde partie du parc pour un autre jour, à cause de la pluie.
Et évidemment, il faut pas me laisser traîner dans la boutique du pavillon japonais...
 

Je vous laisse également une carte des lieux. A savoir que pendant le festival, il y a beaucoup plus de pays représentés, seulement ils n'ont pas de pavillon à thème, juste un stand de bouffe. Les stands supplémentaires sont la Grèce, la Belgique, l'Australie, l'Irlande, l'Ecosse, le Brésil, les Caraïbes, la Nouvelle-Zélande, la Patagonie, la Pologne et la Corée - il y a aussi un stand séparé pour Hawaii même si c'est aux US, un stand général pour l'Afrique, ainsi que plusieurs stands associés à rien, par exemple ceux qui sont dédiés aux vins, bières ou chocolat.